Thème 1 : Définition et principes

Il est important de commencer par souligner que la participation des jeunes est un droit universellement reconnu, protégé par la Convention relative aux droits de l’enfant, dont la dernière version a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies en 1989.

Conformément aux articles de la Convention relative aux droits de l’enfant, ce document présente les principes de base de la participation des jeunes :

  • Les enfants ont le droit de donner librement leur avis sur les questions qui les concernent. Les adultes doivent les écouter et les prendre au sérieux.
  • Les enfants ont le droit de partager librement avec les autres ce qu’ils apprennent, pensent et ressentent, en parlant, en dessinant, en écrivant ou de toute autre manière, à moins que cela ne nuise à d’autres personnes.
  • Les enfants peuvent rejoindre ou créer des groupes ou des organisations et ils peuvent se réunir avec d’autres personnes, à condition que cela ne nuise pas à d’autres personnes.

Suite à l’appel à l’action de l’UE sur la participation des jeunes, et compte tenu de l’urgence des questions liées au changement climatique, le projet FOOD RESCUE propose des cadres et des activités qui pourraient être activement utilisés dans les classes. En détail, des activités qui peuvent être facilement utilisées :

  • pour mener un dialogue et des discussions entre les étudiants.
  • pour promouvoir la participation active des jeunes étudiants à la vie démocratique de leur communauté, et par extension prendre conscience de l’importance de la vie démocratique européenne.
  • pour aider les étudiants à faire entendre leur voix.
  • pour impliquer les élèves, les enseignants et les parents de diverses manières afin de les sensibiliser aux questions qui leur tiennent à cœur et qui affectent leur vie quotidienne (telles que les questions liées aux déchets alimentaires).

Image by Freepik