Thème 1 : La participation des jeunes en France

Les jeunes font face à des disparités dans leur capacité à répondre à l’invitation à s’engager. Les initiatives réussies offrent des opportunités professionnelles et développent des compétences appréciées par les entreprises.

Cependant, des questions persistent quant à l’universalité de ces initiatives et à l’accès des jeunes vulnérables.

Au-delà des débats sur l’égalité des chances dans le contexte académique, il est essentiel d’explorer divers dispositifs d’engagement, du Parcours civique de Sciences Po au Contrat d’engagement jeune.

Dans un contexte d’inquiétudes sur l’avenir, les jeunes manifestent un intérêt pour un “pouvoir d’agir” dans leur quotidien plutôt que sur des enjeux globaux. Le soutien familial est crucial, avec une corrélation entre ce soutien et l’optimisme des jeunes pour leur avenir.

Cependant, l’accès limité à des environnements sécurisants crée des inégalités, surtout pour ceux hors des grandes villes. L’engagement, parfois perçu comme militant, peut aussi être une stratégie d’insertion et de réseautage.

Quelques chiffres

  • En 2018 : 36%
  • En 2008 : 37%
  • En 1999 : 37%
  • Secteur de l’humanitaire et des actions caritatives : 7% (en 2018)
  • Organisations sportives : 18%
  • Organisations culturelles : 9%

Quelques figures médiatiques engagées pour le climat

Camille Etienne

Elle a gagné en notoriété pendant le confinement grâce à son engagement au sein du collectif “Après l’Orage”, qui combine activisme et danse. Diplômée de Science Po, elle s’est affirmée ces dernières années comme porte-parole des questions liées à la jeunesse et à l’écologie en France.

Camille Etienne soutient activement des actions de désobéissance civile et confronte les dirigeants d’entreprises lorsqu’elle prône la décroissance.

Parmi les thèmes qu’elle défend, on compte la protection des fonds marins, notamment son opposition au projet Eacop en Ouganda. Elle s’est illustrée en bloquant, entre autres actions, l’assemblée générale de Total Energies à Paris en mai 2023. Elle s’engage également contre les violences perpétrées à l’encontre des militants pour le climat. Elle exprime ses convictions de manière claire et concise sur les plateaux de télévision, ce qui lui vaut d’être régulièrement invitée à débattre sur ces questions.

Féris Barkat

co-fondateur de Banlieues Climat, âgé de 20 ans, part du constat que le traitement médiatique et le manque de représentation des jeunes des banlieues entravent la perception selon laquelle l’écologie concerne l’ensemble de la société. L’association qu’il a contribué à créer organise des ateliers et des formations, réalisant un travail important de pédagogie et de prise de parole en public pour démontrer la légitimité des quartiers populaires à s’investir dans cette thématique. En plus de son rôle pédagogique, il exerce également en tant que slameur et vulgarisateur de sujets écologiques, exploitant de nombreuses références issues de la pop culture sur TikTok.

Quelques évènements pour le climat

Les Marches pour le climat

Les marches pour le climat sont des mobilisations mondiales qui rassemblent des individus soucieux de l’environnement pour exiger des mesures urgentes contre le changement climatique. Initiées par divers groupes et organisations, ces marches visent à sensibiliser l’opinion publique aux défis écologiques et à appeler les gouvernements à prendre des mesures concrètes en matière de politiques climatiques. Réunissant un large éventail de participants, ces événements cherchent à créer une pression sociale pour promouvoir des solutions durables et encourager une transition vers des modes de vie respectueux de l’environnement.

Fridays for Future

Fridays for Future est un mouvement mondial lancé par la militante suédoise Greta Thunberg en 2018. Initié par sa grève scolaire hebdomadaire, le mouvement vise à sensibiliser le public aux enjeux du changement climatique et à exiger des actions concrètes des gouvernements pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Rapidement adopté par des jeunes du monde entier, le mouvement organise des manifestations et des grèves pour mettre en lumière l’urgence climatique.

Quelques associations de jeunes pour le climat

Youth for Climate

CliMates

Little Citizens for Climate

Jeunes Ambassadeurs pour le Climat

Source: pexels.com