Thème 1 : Le processus qui sous-tend le programme d’études FOOD RESCUE

Le programme développé par FOOD RESCUE suit six phases (Nous apprenons / Nous enquêtons / Nous imaginons / Nous fabriquons / Nous planifions / Nous agissons) en passant par les trois étapes :

S’inspirer

Découverte de l’éducation au changement climatique et de la problématique des déchets / sauvetages alimentaires et s’inspirer

Fabriquer

Brainstorming sur les solutions possibles au gaspillage alimentaire, choix de la meilleure solution et création d’un prototype, pour une solution tangible.

Agir

Décider du thème d’une campagne commune ; créer la campagne pour inciter davantage de personnes à prendre des mesures concrètes.

Regarder de plus près le processus – Quand tout s’enchaîne

Au cours de cette phase, les enseignants présenteront aux élèves ce qu’est l’éducation au changement climatique et sa relation avec les déchets alimentaires, en utilisant différents moyens et matériels (par exemple des supports audiovisuels, des méthodes de groupe, des activités basées sur des projets).

À l’issue de cette phase, les élèves devraient être en mesure de comprendre que le gaspillage alimentaire est un problème important de notre époque, qui a des répercussions environnementales, économiques et sociales.

Forts de ces connaissances, les enseignants devraient inspirer leurs élèves en leur donnant des exemples d’initiatives et d’activités existantes qui vont déjà dans le sens de la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Au cours de cette phase, il est important de laisser les apprenants réfléchir à ce qu’ils ont appris au cours de la première phase. En petits groupes, ils doivent commencer à réfléchir et à imaginer leurs propres solutions pour conserver la nourriture ou réduire le gaspillage alimentaire. Cette phase est importante pour permettre aux étudiants de travailler de manière indépendante, d’imaginer et de concevoir selon leurs propres perspectives, les adultes (enseignants et parents) jouant le rôle de conseillers plutôt passifs.

Les prototypes seront présentés et exposés à un public plus large – au moins à l’ensemble du groupe d’apprenants et d’éducateurs.

Dans la dernière phase, les étudiants prendront des mesures et participeront activement à la vie de leur communauté locale afin d’acquérir une meilleure position de participation, en collectant des données auprès de leur communauté et pour elle sur la question des déchets alimentaires.

La participation des jeunes est importante car ce sont eux qui façonneront l’avenir. Lorsqu’ils sont impliqués dans les processus décisionnels, ils peuvent apporter leurs points de vue et leurs besoins et ainsi contribuer à garantir que les décisions sont mieux adaptées aux besoins de la jeune génération. En outre, la participation des jeunes aux processus politiques favorise leur éducation politique et leur compréhension des processus démocratiques.