Thème 2 : Acteurs, initiatives et bonnes pratiques

Depuis 2016, l’application met en relation les commerçants ayant des produits invendus et les consommateurs. Géolocalisés grâce à l’application, les utilisateurs trouvent des commerçants partenaires dans leur région, commandent un “panier surprise” composé des produits invendus du jour, paient en ligne et récupèrent leur panier aux heures de collecte indiquées. Too Good To Go se finance en prélevant une commission sur chaque panier vendu.

La start-up lutte contre le gaspillage alimentaire en s’attaquant au problème à la source. Grâce à Hors Normes, les agriculteurs et les industriels peuvent trouver un débouché commercial pour leurs produits rejetés par les distributeurs traditionnels pour cause de surproduction ou pour des raisons esthétiques.

Fondée en 2015 par Michaël Ormancey et Clément Bonhomme, Foodles propose une alternative à la restauration traditionnelle. La start-up propose des “armoires froides connectées qui permettent de suivre la distribution des repas”, explique Aurélien Antoine, responsable RSE. Foodles permet de fournir aux entreprises des repas ultra-frais, avec des menus élaborés en interne et des plats cuisinés par des traiteurs et livrés chaque matin.”

Présents dans un millier d’hypermarchés et de supermarchés, les services de Smartway s’attaquent au problème du gaspillage alimentaire causé par les produits qui ont atteint leur date de péremption et qui restent invendus. Smartway propose des solutions logicielles capables de guider les équipes des magasins vers les produits en fin de vie. Une fois ces articles détectés, “l’intelligence artificielle du programme réagit en valorisant le produit, en le remettant en place et en délivrant de nouvelles étiquettes”.

L’application mobile permet aux utilisateurs de gérer leurs stocks, de préparer leurs listes de courses et de trouver des idées de recettes. Le projet, lancé il y a sept ans, est né de la volonté de Mathieu Theaudiere, co-fondateur de l’application, qui, étudiant, “avait ce problème récurrent de savoir quoi manger avec ce qu’il y avait dans son frigo et de ne pas savoir comment utiliser les ingrédients”. À partir de là, un projet s’est développé pour devenir KitchenPal. Cette application gratuite offre plus de fonctionnalités dans sa version payante, comme la possibilité de scanner plus de produits.

Créée en 2011, Upcycle propose une solution de valorisation des déchets pour les supermarchés, les collectivités et les établissements de restauration. A son lancement, l’entreprise proposait de transformer le marc de café en engrais agronomique pour les champignons. Six ans plus tard, l’entreprise développe son activité de compostage et propose désormais de transformer en compost les déchets alimentaires des supermarchés, des collectivités et des restaurants collectifs.Pour ce faire, Upcycle a conçu un composteur électromécanique “qui permet de traiter des volumes plus importants qu’un composteur classique”.