Thème 2 : Déchets alimentaires

Le gaspillage alimentaire est un problème majeur qui nous concerne tous. Du champ à la maison, les effets de ce problème ne peuvent pas être surestimés. La nourriture est perdue ou gaspillée pour diverses raisons : le mauvais temps, les problèmes de transformation, la surproduction et l’instabilité des marchés entraînent la perte de nourriture avant qu’elle n’arrive à l’épicerie, tandis que les achats excessifs, la mauvaise planification et la confusion concernant les étiquettes et la sécurité contribuent au gaspillage de nourriture dans les magasins et dans les ménages.

Mais qu’est-ce que le gaspillage alimentaire ? Il existe deux types principaux de gaspillage alimentaire : les pertes et les déchets alimentaires. Les pertes alimentaires englobent tous les aliments comestibles qui ne sont pas consommés à quelque stade que ce soit, y compris les récoltes laissées dans les champs, les aliments qui se gâtent pendant le transport et tous les autres aliments qui ne parviennent pas jusqu’au magasin. Les déchets alimentaires comprennent le repas à moitié mangé qui reste dans l’assiette, les aliments jetés par les détaillants en raison de leur couleur ou du repas qui reste dans l’assiette, ainsi que les restes de nourriture lors de la préparation d’un repas.

Ces dernières années, la recherche a montré que les déchets alimentaires sont à l’origine d’importants problèmes environnementaux, économiques et sociaux que l’on ne peut plus ignorer.

Les conséquences environnementales sont très importantes et néfastes si l’on considère qu’une tonne de déchets organiques libère une tonne de méthane, qui est 25 fois plus nocif que le dioxyde de carbone en termes de réchauffement de la planète. Il est également très important de savoir que les déchets alimentaires représentent 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Enfin, lorsque nous gaspillons de la nourriture, nous gaspillons également toute l’énergie et les ressources nécessaires pour la cultiver, la récolter, la transporter et l’emballer. En ce qui concerne l’impact économique du gaspillage alimentaire, nous jetons littéralement de l’argent à la poubelle. En Europe, près de 59 millions de tonnes de déchets alimentaires sont générés chaque année, pour une valeur marchande estimée à 132 milliards d’euros (Eurostat, 2022). Eurostat estime qu’environ 10 % des denrées alimentaires mises à la disposition des consommateurs européens (dans le commerce de détail, les services de restauration et les ménages) sont susceptibles d’être gaspillées. Dans le même temps, quelque 32,6 millions de personnes n’ont pas les moyens de s’offrir un repas de qualité tous les deux jours (Eurostat, 2021).

D’un point de vue social, il est évidemment insensé d’avoir un gaspillage alimentaire important alors que tant de personnes sont confrontées à l’insécurité alimentaire, souvent dans la même région. Toute cette nourriture gaspillée est une source nutritionnelle précieuse qui pourrait être utilisée pour soutenir les personnes dans le besoin. Pour comprendre l’ampleur de l’oxymore ci-dessus, il faut garder à l’esprit que la nourriture gaspillée en Europe pourrait nourrir 200 millions de personnes.

Le gaspillage alimentaire concerne tout le monde.

Il est donc temps de réfléchir, de repenser et de reconsidérer les raisons pour lesquelles ce phénomène a pris de telles proportions à l’échelle mondiale et de discuter des moyens potentiels de le réduire. Les enfants ont tendance à imiter les adultes, y compris dans leur comportement vis-à-vis de la nourriture. Si nous voulons que nos enfants aient la possibilité de vivre dans un monde meilleur, il est important de leur faire comprendre, par nos actes et nos paroles, qu’il est important d’économiser la nourriture. Nous espérons que ce projet vous permettra de mieux comprendre le gaspillage alimentaire et de contribuer à un monde meilleur pour les enfants !