Thème 4 : Appliquer la méthodologie à l’école

Objectifs clés du programme

Au cours du projet FOOD RESCUE, les élèves passent par six phases de réflexion sur la conception : Nous apprenons / Nous enquêtons / Nous imaginons / Nous fabriquons / Nous planifions / Nous agissons. Au cours de ce processus, ils s’informent sur le gaspillage alimentaire, font appel à leur créativité pour concevoir et construire leurs propres solutions, puis apprennent ce qu’ils peuvent eux-mêmes faire pour l’éviter.

Grâce à ce programme, les étudiants pourront…

…de décrire ce qu’est le gaspillage alimentaire.

…de réaliser à quel point il est important de ne pas gaspiller la nourriture et connaît donc les implications du gaspillage alimentaire sur la société et l’environnement.

…de citer au moins neuf façons de réduire les déchets alimentaires.

…d’utiliser et de combiner des composants technologiques pour élaborer leurs propres solutions en matière de gaspillage alimentaire et de changement climatique.

…de connaître l’objectif général de l’activisme (des jeunes).

…de s’engager dans des activités telles que l’organisation de leurs propres campagnes (par exemple, rédiger des pétitions et demander aux membres de la communauté de les signer, contacter les représentants du gouvernement local, dessiner leurs propres caricatures politiques, faire du bénévolat auprès d’une organisation locale de prévention des déchets alimentaires 😉

Les étudiants…

…peuvent travailler en équipe sur un objectif commun (collaboration, autorégulation).

…peuvent interroger les parents ou d’autres adultes et communiquer avec eux sur leurs déchets alimentaires.

…peut générer plusieurs idées originales en utilisant la méthode choisie (pensée créative).

…peuvent évaluer la qualité des idées et sélectionner les meilleures pour les transformer en prototype.

…peuvent communiquer leurs idées verbalement et en réalisant un prototype (communication, réalisation).

…peuvent concevoir un prototype de réduction des déchets alimentaires (Maker Education).

…peuvent présenter leurs idées.

…peuvent interroger les autres sur leurs idées.

…peuvent travailler avec d’autres à la résolution collective de problèmes (collaboration).

…peuvent exprimer leur opinion.

…peuvent discuter de ce qu’ils ont appris au cours du processus (autorégulation).

L’étudiant…

…fait preuve d’une attitude curieuse (pensée créative).

…estime que la créativité est une chose que l’on peut pratiquer et améliorer.

…fait preuve de tolérance à l’égard de l’échec en tant que partie intégrante du processus d’apprentissage et de création.

…fait preuve d’assurance dans la gestion de la complexité et de l’ambiguïté.

…découvre son propre potentiel à contribuer à la résolution des problèmes mondiaux (agence).

…écoute les présentations et les idées des autres équipes.

…reconnaît les valeurs de la responsabilité sociale et de l’activisme social.

…envisage des alternatives pour eux-mêmes et leurs sociétés.

Le rôle de l’enseignant

Au cours du projet FOOD RESCUE, les enseignants, en utilisant différents moyens et matériels (matériel audiovisuel, activités de groupe, activités basées sur des projets), présenteront aux élèves ce qu’est l’éducation au changement climatique et sa relation avec la gestion des déchets alimentaires.

Forts de ces connaissances, les enseignants incitent leurs élèves à créer leurs propres solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire.